Chronologie de firmm

Chronologie de la fondation firmm – de la rencontre fatidique de Katharina avec les grands dauphins et les globicéphales noirs à Tarifa en 1997 et jusqu’à aujourd’huie.

1997

Noël 1997: Une rencontre décisive avec les dauphins et les baleines à Tarifa change radicalement la vie de la modéliste Katharina Heyer. Elle abandonne sa carrière pour dédier sa vie à la protection des animaux en danger. Etrangère et avec une connaissance limitée de l’espagnol, elle se heurte au début à de grandes difficultés. Mais confiante, Katharina plonge dans l’aventure.

1998

  • Création de firmm et inauguration du local de la rue Pedro Cortés 4 à Tarifa, un vieux bar délabré que des amis rénovent et transforment en un bureau et petit magasin.
  • Première saison d’excursions dans le détroit de Gibraltar avec le Zodiac “Beluga”, propriété de firmm, et avec une embarcation charter de l’école de plongée sous-marine Scorpora.
  • Premiers relevés de données et exposés pour les participants.
  • La coopération avec le scientifique Diego conduit à l’impasse.

1999

  • firmm établit son activité sur la base de 3 piliers :
    1. l’enregistrement des espèces rencontrées lors de chaque sortie
    2. la photo- identification pour suivre les populations de baleines-pilotes et de grands dauphins
    3. classification des différentes espèces de baleines
  • Nouveau bateau fundaciòn firmm

2000

  • Saison difficile. Bateau endommagé et 50 % des voyages annulés en raison de vents très forts.
  • Lancement de la pétition contre les nouvelles constructions de delphinariums en Europe.

2001

  • 3 camps de jeunesse de 30 enfants ont lieu.
  • Deux biologistes qui travaillaient jusqu’alors avec firmm volent toutes les données de 1999/2000 contenant également les photos d’identification.
  • Lancement d’une pétition pour l’arrêt de la pêche à la baleine du Japon à l’appui d’une collecte internationale de signatures.

2002

  • Le bateau subit de nouveaux dégâts.
  • La taille de la banque de données du projet Long finned Pilotwhale augmente.
  • Début de conférences sur les orques pour les pêcheurs. Intensification des visites dans les écoles.
  • Grandes activités proposées aux écoliers à Marbella.

2003

  • Nouveau record avec 1373 observations de baleines et dauphins.
  • Intensification de la recherche et de l’information.
  • Premières cartes nautiques avec représentation des positions des observations. Répétition de la série de conférences à Marbella pour 3600 étudiants ainsi que le début de conférences sur les orques pour les pêcheurs de Tarifa.
  • Deux nouveaux membres rejoignent l’équipe: Jörn Selling, hydrobiologiste, et José Diego Díaz Piñero, capitaine et mécanicien.

2004

  • Le nouveau bateau « firmm UNO » de 24 places ne peut être inauguré que le 8 octobre.
  • Premières visites du Professeur David Senn et de ses 25 étudiants qui se consacrent à l’étude du plancton dans le détroit de Gibraltar.

2005

  • Intensification de la recherche et de l’information.
  • L’Espagne octroie les droits de pêche au Japon ce qui entraîne, à nouveau, la présence d’un thonier dans le port de Tarifa et donc le massacre de milliers de thons rouges.

2006

  • Saison avec un nombre record de visiteurs: pour la première fois.
  • Nous disposons de deux bateaux simultanément pendant la haute saison.
  • 1870 observations et moins d’un pour cent de voyages annulés.
  • Première saison de Nina Czicek, main droite de Katharina au bureau.

2007

  • Nécessité d’un nouveau bateau.
  • firmm embauche un deuxième capitaine pour toute la saison.
  • En octobre, 18 élèves de l’Ecole de tourisme « Academia Engiadina » observent le plancton marin au microscope et créent une base de données Access.
  • En 10 ans d’existence firmm présente quelques 5000- 7500 conférences en 5 langues, dispensées par 50 volontaires.
  • Katharina Heyer débute sa collaboration avec ALDIANA HOTELS à Chiclana et Alcaidesa.
  • Une baleine morte, échouée à Bolonia.
  • Accouplement de cachalots !

2008

  • Echouages de : 1 baleine pilote, 2 baleines à bec et même un cachalot.
  • Manoeuvre de tir de l’armée espagnole dans le Détroit
  • Hélas, l’on découvre des baleines pilotes avec de graves coupures dues aux collisions avec
    les navires.
  • Une 11ème saison difficile pour la fondation, en attente du nouveau bateau « firmm Spirit » inauguré le 14 août.
  • Grâce à sa plus grande capacité en places, le nombre de sorties est réduit à 450.
  • Nouveau membre dans l’équipe : Eduardo Montana Peralto, marin.
  • Autre record : des volontaires donnent 1500-1600 conférences brèves avant l’embarquement.

2009

  • Cette saison est un succès avec un nombre record de passagers et d‘observations des cétacés.
  • De nouvelles exigences de la Capitainerie Maritime concernant la qualification des capitaines paralysent brièvement toutes les activités.
  • Le documentaire de Daniel Grieco « Les derniers géants – quand la mer se meurt » sur les cétacés du Détroit de Gibraltar et sur le travail de Katharina Heyer est projeté en Allemagne en septembre.

2010

  • Saison turbulente avec un investissement à court terme dans un nouveau bateau de la même taille que le « firmm Spirit » , appelé « firmm Fly Blue ».
  • Recrutement de deux nouveaux employés pour s’occuper du nombre grandissant de touristes.
  • Observations: peu de cachalots mais de nombreux rorquals communs et d’énormes groupes de dauphins communs (plus de 1000 animaux) et des dauphins rayés (jusqu’à 500), des baleines pilotes et des grands dauphins souffleurs avec plusieurs petits.
  • Les orques apparaissent de temps en temps entre mi-juillet et mi-août et, à notre grande surprise, une fois encore en octobre.

2011

  • La saison des EXTRÊMES,qui a beaucoup demandé a nous tous: un printemps froid et riche en pluie, un mois d’octobre avec multitude de vents et tempêtes. Cela l’été l’a bien compensé, grâce à peu de vent, et un record de visiteurs.
  • Observations: de nouveau peu de CACHALOTS, mais 25 RORQUALS COMMUNS.
  • Un record d’ ORQUES avec 38 observations, malgré un court laps de temps de pêche au thon.
  • La dernière observation d’orques fut le 4 octobre dans le baie d’Algésiras!
  • Les globicéphales et les GRANDS DAUPHINS avaient dec toute evidence de nombreux petits.
  • Grâce à nos données de recherche, depuis de longues années, nous avons réussi à empêcher une nouvelle ligne du bac prevue de Tarifa au nouveauport tanger-MED; cette ligne aurait traversé en plein milieu le domaine des globicéphales. Le biologue des mers Jörn s’interroge si et avec quelles bases les données de position des baleines équipées d’emetteurs GPS ont le droit d’être transmises par les chercheurs aux organisations de Whale- watching.

2012

  • Malgré la crise délicate en Espagne, la 15ême saison à Tarifa était satisfaisante.
  • Le nombre de visiteur de l’année passée pouvait légèrement être dépassé. Des vues extraordinaires : 130 vues de cachalots, même un accouplement de cachalots, un passage de 34 rorquals ; entre le 4 juillet et la fin septembre les orques pouvaient être trouvés 59 fois, la plus grande famille d’entre eux comptait 23 animaux !
  • 4 orques veaux curieux jouaient souvent autour de nos bateaux firmm !
  • Au nouveau, nous étions témoins de l’expulsion des orques par les globicéphales.
  • Les globicéphales avaient beaucoup de veaux.
  • Les grands dauphins offraient un spectacle grandiose près du bateau et nous montraient souvent leurs nouveau-nés.
  • Il y a heureusement toujours des écoles de plus de 1000 animaux parmi les dauphins bleu et blanc et les dauphins communs!

2013

  • La crise financière est toujours présente en Espagne et cause beaucoup de souci à tous les secteurs d‘activité.
  • Beaucoup de vent cette année et grâce à un automne très doux, nous avons quasiment atteint les chiffres de l‘année précédente. Les trois espèces de dauphins ont été observées à peu près le même nombre de fois.
  • Bien que nous puissions tirer un bilan positif des observations des globicéphales noirs, nous avons l‘impression qu‘il y a moins de famille dans le détroit de Gibraltar.
  • Les observations de grands cachalots et de rorquals communs ont diminué ; quant aux orques, nous les avons vu régulièrement du 13 juillet jusqu‘à fin août.
  • Dans le groupe de Camacho, le vieux père manquait : il est probablement mort de vieillesse et le jeune Camorro lui a succédé.
  • Nous n‘avons pas vu Curro depuis avril, le globicéphale noir fortement blessé bien que sa famille soit présente et souvent observée.
  • Il semble qu‘il soit parti...Au mois de mai, un grand moment nous fut offert avec l‘accouplement de grands cachalots.
  • Trois individus étaient impliqués et observés longuement par 80 globicéphales noirs et environ 50 grands dauphins.

2014

  • Grâce à une saison avec peu de vent nous pouvons faire un bilan très positif de la saison passée concernant le nombre de sorties et donc de visiteurs.
  • Au mois d‘octobre le fameux vent de l‘est nous a permis une petite pause de quinze jours ce qui n‘a pas diminuerle succès général de cette année.
  • Le nombre de personnes qui s‘intéressent à l‘environnement a augmenté et notre travail de sensibilisation semble montrer son effet.
  • L‘observation de toutes les espèces de dauphins n‘a pas changé, sauf que le nombre d‘animaux dans les groupes de dauphins communs a légèrement augmenté.
  • Nous avons assez fréquemment revu nos globicéphales noirs de parrainage.
  • Cette année il y avait beaucoup de jeunes animaux.
  • Le numéro 117, le plus ancien de nos animaux de parrainage, n‘avait pas été revu.
  • Le nombre de rorquals ne semble pas avoir changé depuis l‘année précédente, tandis que le nombre d‘observations de cachalots était exceptionnellement élevé aux mois de mai et de juin.
  • Il y avait des cachalots qui sautaient.
  • La saison des orques s‘étendait du 26 juin au 29 août, avec des observations exceptionnelles les 11 et 13 septembre, ainsi que le 7 octobre.
  • Les orques eux aussi ont donné naissance à beaucoup de jeunes avec un nouveau-né tout à la fin de la saison.
  • Grâce au travail efficace de toute l‘équipe, la saison a été une réussite.

2015

  • L’année 2015 fut une année record à tout point de vue.
  • Nous n’avons jamais effectué autant d’excursions, noté autant d’observations et travaillé autant d’heures.
  • Le mois de Juin fut le plus mauvais depuis des années en raison de la présence du Levante durant 16 journées.
  • En revanche, Juillet et Août furent les meilleurs mois avec peu ou pas de vent.
  • La saison fut très satisfaisante car nous avons observé les orques à trois reprises en Mai puis régulièrement du 30 Juin au 27 Août.
  • Nous avons effectué environ 110 observations de cachalots ce qui représente environ un tiers de moins que l’année passée.
  • Par contre, 37 observations de rorquals communs furent réalisées.
  • Les globicéphales noirs avaient de nombreux jeunes surtout au printemps ce qui provoquait l’excitation des clients à bord de nos bateaux.
  • Environ 970 observations ont été faites cette année. Les adoptions étaient très populaires.
  • Parmi les favoris, ce fut le bébé orque « Wilson » suivi de l’orque mâle « Camorro » puis le bébé dauphin « Leila » avec sa mère « Mélissa ».
  • Ensuite en quatrième position le cachalot « Observador ».
  • Toutes les observations ont été répertoriées régulièrement sur nos blogs. L’équipe de firmm a été renforcée afin de travailler harmonieusement et efficacement en mer et à terre.

2016

  • Après 2 ans avec peu de vent, a suivi un été extrêmement venteux. 11 jours de Levante en juillet, 16 jours de vent pendant la période touristique en août, puis encore 11 jours en septembre étaient très dur pour nous.
  • Le nouveau bateau « firmm VISION » était en service à partir de la fin juin et avec ses fenêtres sous-marines il a fait la réjouissance de nombreux visiteurs.
  • Depuis le printemps, les revendications des autorités portuaires ont été augmentées pour les capitaines et les mécaniciens, cela signifiait que nous devions embaucher deux nouveaux mécaniciens et deux nouveaux capitaines.
  • Après une période de formation inhabituelle, un équipage très fonctionnel était formé. L‘équipe à terre a fait à nouveau un excellent travail.
  • En ce qui concerne les observations, ce fut une saison très intéressante: Dix cachalots étaient pendant plusieurs jours dans le détroit de Gibraltar! Une fois un rorqual commun (une baleine) a jailli avec sa tête hors de l‘eau quand des dauphins sautaient dans son sillage! Et une 2ème fois un rorqual commun jouait avec de hautes vagues de Levante et a sauté 7 fois hors de l‘eau!
  • L‘observation d‘une baleine à bosse, qui a été en proie à environ 40 baleines pilotes était très triste. En demandant de l‘aide, la baleine de 12 mètres a nagé plusieurs fois sous notre bateau. Les baleines pilotes ont défendu de toute évidence leur territoire.
  • Les orques sont apparus ponctuellement à partir du 2 juillet. Malheureusement, ils ont disparu déjà le 23 août en direction du Portugal. Camacho et la Matriarche, les «grands-parents» des Orques d’ici, n’ont malheureusement pas été observés cet été. En revanche, Baby Wilson, le filleul le plus populaire, s’est montré souvent avec 3 autres jeunes orques.

2017

  • C‘était la 20ème année de firmm à Tarifa !
  • C‘était déjà la 2ème année avec beaucoup de vent. Plus de 100 jours sans sorties en 7 mois, c‘est plus que l‘an dernier et nous avons été très durement affectés.
  • Les observations étaient généralement très bonnes et variées.
  • Les orques sont arrivés le 1er juillet et sont restés jusqu‘au 9 août sans interruption. Après cela, on ne les a vus que occasionnellement. Il y a eu des descendants à nouveau : Lucia, que nous connaissons, est devenue la mère de la petite Estrella, probablement née au printemps 2017.
  • En septembre, 10 cachalots étaient là en même temps. Les globicéphales ont eu des petits pendant toute la saison, qui ont également été laissés près du bateau par leurs mères.
  • Dans la baie d‘Algésiras il y avait plus de 1000 dauphins communs et on se demande pourquoi les mères élèvent leurs petits là où il y a un trafic énorme et où l‘air et l‘eau sont extrêmement pollués. Notre biologiste va le découvrir.

2018

  • La 21e année nous a porté chance sur le plan météorologique. Avec seulement 75 jours de vent, nous pourrions sortir plus souvent que l’année précédente. Cela nous a également permis un nouveau record de visiteurs.
  • Les globicéphales noirs avaient un nombre remarquable de nouveau-nés, mais aussi les grands dauphins avec beaucoup de jeunes et on pouvait les observer jusqu’à l’automne. Même dans la famille des orques il y avait une nouveau-née, on l’appelait Tina.
  • Une journée spéciale d'orque a eu lieu le 17 octobre, lorsque nous avons vu de façon inattendue 14 orques, dont Baby Wilson avec ses quatre frères et sœurs plus grands. Il y avait Camorro, Lucia avec Estrella et comme grande surprise Matriarchin.
  • Les observations de cachalots et de rorquals communs se situaient dans les limites habituelles et étaient toujours impressionnantes. Les dauphins rayés et les dauphins communs nous ont fait plaisir encore et encore, même dans les grandes écoles, où l'on remarquait que les dauphins communs s'approchaient souvent assez près du bateau.
  • Avec les parrainages, quatre globicéphales ont été ajoutés : Oliver, Willy, Pomares et Lola, la blessée. Nous espérons qu'ils survivront tous à l'hiver